Cette musique du dehors qui ne fait pas école

Aujourd’hui, la bibliothèque musicale de tout un chacun est contenue dans un petit boitier numérique ou dans son smartphone que l’on emporte partout (même au conservatoire de musique). Les chaines vidéo sur youtube pour apprendre le yukulélé se développent. Les jeux musicaux en ligne ou sur console font encore recette. Les outils de création musicale sont accessibles à tous, si tant est que vous possédez un ordinateur (les prix des logiciels ont chuté et certains produits sont aujourd’hui gratuits). Les communautés et réseaux sociaux de musiciens se remplissent et créent de nouvelles formes de collaboration artistique transfrontière, à distance. Voilà une liste non exhaustive des éléments qui constituent aujourd’hui la partie cachée de la formation du musicien, de ses pratiques, de ses expériences. Lire la suite