À propos

Le carnet AmusER fait connaître et met en discussion ouverte les questions de recherche, met en relation les travaux en cours avec l’actualité de la recherche sur l’enseignement musical, il développe une activité de veille concernant la recherche dans le domaine des enseignements et pratiques des arts et de la musique.

2 réflexions sur « À propos »

  1. Bonjour.
    Enseignant (violoncelle, improvisation, musique de chambre, créations d’élèves…) depuis 25 ans dans divers structures, j’ai initié cet été une chaîne youtube “Promotion de l’esprit critique dans l’enseignement musical”. L’idée de base est de tenter de questionner nos pratiques d’enseignants, les structures dans lesquelles nous travaillons, en lien avec l’art du doute, la question des biais cognitifs, celle du conservatisme de nos métiers et de l’inefficacité des réformes de l’enseignement musical sur un milieu qui paraît presque fossilisé. La question est également celle de la promotion de certaines valeurs, la proposition de lutte contre les violences éducatives et sexuelles, la proposition d’une réflexion autour d’un code de déontologie de notre profession…
    Voici un lien vers une de nos vidéos sur les violences sexuelles et éducatives dans les conservatoires.
    https://www.youtube.com/watch?v=c-LrcSMif7U&t=742s
    Depuis cet été 2020, nous avons constitué un petit collectif de profs qui se retrouvent dans cette volonté de questionner notre métier de l’intérieur.
    Merci de contribuer largement à notre réflexion.

  2. Bonjour,
    Je découvre avec intérêt, via un article de Denis Cerclet, votre site.
    Travaillant sur les notions de paysages et territoires sonores, de soundwalks et autres parcours d’écoute, de tourisme culturel, depuis de nombreuses années, je suis amené à croiser beaucoup d’artistes, de marcheurs activistes et de chercheurs universitaires, aux croisements de la musicologie, des arts sonores, de l’architecture, art performance, danse… entre Lyon 2, Paris1 et 8, et en Belgique, Sardaigne, Madagascar, Trois Rivières… autour de ces problématiques.
    J’effectue de ce fait une veille, et mène une réflexion qui croise les problèmes de mobilité, marche, création sonore in situ, ou partant de l’espace public, et les notions de paysages et territoires sonores.
    Voila pourquoi les sujets de votre site trouvent une résonance dans mes recherches.
    Bien à vous,
    Gilles Malatray

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.